Présentation

  • : Le blog de réflexion d'un étudiant en droit
  • Le blog de réflexion d'un étudiant en droit
  • : Quelques réflexions au fil du temps sur le droit et l'actualité. Un ton simple, libre et sans prétention.
  • Contact

Les billets de ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur. Seules de courtes citations faisant mention de la source et de l'auteur sont autorisées toute autre reproduction demeure soumise à autorisation expresse.
Les commentaires font l'objet d'une modération par l'auteur de ce blog.

Rechercher Sur Ce Blog

Pour garder le contact

Wikio

 

  Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Un petit adage latin

"Jura vigilantibus, non dormientibus prosunt": les droits à ceux qui veillent pas à ceux qui dorment
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 14:38

Deux responsables du portail Yahoo !, Anne TOTH et Cody SIMMS ont annoncé hier le rapprochement du service courriel avec les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter (voir par là).

 

Le service Yahoo ! Updates permettait déjà l’envoi de messages collectifs depuis deux ans, mais le groupe souhaite augmenter les fonctionnalités entre son service courriel et les réseaux sociaux.

 

Yahoo ! suit ainsi la même démarche que Google avec son service « GoogleBuzz » qui avait déjà soulevé de nombreux problèmes dans la gestion des données à caractère personnel des internautes utilisateurs : voir ce billet.

 

Afin d’éviter la polémique suscitée par « GoogleBuzz », les dirigeants ont précisé que les fonctionnalités de contrôle des options de partage des données personnelles seraient facilement accessibles et très aisées à gérer.

 

Actuellement, le développement de ce type de services demeure de moins en moins fondé.  En effet les internautes semblent très soucieux des informations qu’ils laissent sur Internet. Selon un sondage TNS-Sofres réalisé entre le 26 et le 30 avril auprès d’un échantillon national de 1200 personnes, 75 % des internautes français se déclarent inquiets des traces qu’ils laissent sur Internet.

 

Google avec le service « Dashboard » ou Facebook avec l’onglet « privacy » tentent de rassurer les internautes sur l’utilisation de leurs données personnelles. Mais ces outils de gestion de la confidentialité sont souvent complexes à utiliser, et très changeants au fil du temps ce qui oblige sans cesse à la définition de nouveaux paramètres.

 

C’est ainsi que de nombreux utilisateurs ont menacé de quitter le réseau social Facebook, lassés de voir leurs données personnelles maltraitées : ici et .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alex - dans Actualités
commenter cet article

commentaires